Gret Haller

née en 1947, écoles et études à Zurich

1973 Doctorat en Droit de l'Université de Zurich (Thèse concernant les pactes des Droits de l'Homme de l'ONU et la situation juridique des femmes en Suisse)

1973 - 1974 Conseillère juridique dans un bureau d'architecture et d'urbanisme

1975 - 1977 Département fédéral de Justice et Police, chargée de l'application de la Convention Européenne des Droits de l'Homme

1978 - 1984 Cabinet privé d'avocate à Berne

1985 - 1988 Membre du Gouvernement de la Ville de Berne (Direction des Ecoles)

1987 - 1994 Membre du Parlement suisse (Conseil National), de la délégation suisse à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (1990-1994) et de l'OSCE (1993 / 1994)

1993 / 1994 Présidente du Parlement suisse (Conseil National)

1994 - 1996 Ambassadrice, Représentante Permanente de la Suisse auprès du Conseil de l'Europe

1996 - 2000 Médiatrice des Droits de l'Homme pour la Bosnie et Herzégovine sur la base de l'annexe 6 de l'accord de paix de Dayton / Paris (nominée par l'OSCE)

depuis 2001 Auteur d'ouvrages politiques

2004 Attribution par l'Université de St-Gall d'un doctorat Honoris Causa

2006 - 2011 Chercheuse associée à l'Institut des sciences penales et de la philosophie de droit, Goethe-Université, Frankfurt am Main (à partir de 2009 membre associé du Cluster d'excellence « Formation of normative Orders »)

2006 - 2013 Membre de la Commission européenne pour la démocratie par le droit du Conseil de l’Europe (« Commission de Venise »)

depuis 2014 Présidente de l'Association suisse de politique étrangère SGA-ASPE