Gret Haller

née en 1947, écoles et études à Zurich

1973 Doctorat en Droit de l'Université de Zurich (Thèse concernant les pactes des Droits de l'Homme de l'ONU et la situation juridique des femmes en Suisse)

1973 - 1974 Conseillère juridique dans un bureau d'architecture et d'urbanisme

1975 - 1977 Département fédéral de Justice et Police, chargée de l'application de la Convention Européenne des Droits de l'Homme

1978 - 1984 Cabinet privé d'avocate à Berne

1985 - 1988 Membre du Gouvernement de la Ville de Berne (Direction des Ecoles)

1987 - 1994 Membre du Parlement suisse (Conseil National), de la délégation suisse à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (1990-1994) et de l'OSCE (1993 / 1994)

1993 / 1994 Présidente du Parlement suisse (Conseil National)

1994 - 1996 Ambassadrice, Représentante Permanente de la Suisse auprès du Conseil de l'Europe

1996 - 2000 Médiatrice des Droits de l'Homme pour la Bosnie et Herzégovine sur la base de l'annexe 6 de l'accord de paix de Dayton / Paris (nominée par l'OSCE)

depuis 2001 Auteur d'ouvrages politiques

2004 Attribution par l'Université de St-Gall d'un doctorat Honoris Causa

2006 - 2011 Chercheuse associée à l'Institut des sciences penales et de la philosophie de droit, Goethe-Université, Frankfurt am Main (à partir de 2009 membre associé du Cluster d'excellence « Formation of normative Orders »)

2006 - 2013 Membre de la Commission européenne pour la démocratie par le droit du Conseil de l’Europe (« Commission de Venise »)

2014 - 2018 Présidente de l'Association suisse de politique étrangère SGA-ASPE